Tel. 026 921 80 40  I  Fax: 026 921 80 49  I  info@eipsa.ch

EIP une manufacture depuis 1970

Victor Piccand, fondateur de EIP SA, est à la base de nombreux brevets et de nombreuses innovations dans le domaine technique.

Au début des années 70, il est le précurseur du stylet de pointage sur écran informatique, qu'il considère supérieur à la souris, dont il renonce au développement (hélas). D’une réalisation simple, le stylet, prolongé par une fibre optique, permet de connaître la position XY de l’écran cathodique. Il applique ce principe pour les premiers jukebox à microprocesseur dans le courant des années 70. Durant cette décennie, la première décolleteuse à commande numérique 6 axes de Manurhin voit le jour. Elle est pilotée par le système Simex qui permet l'exécution multi-tâches, fonctionnalité utilisée aussi pour des affûteuses (HARO) et une machine à percer les buses d'injecteur diesel.

Jusque dans les année 80, l'activité principale est la fabrication des électroniques de juke-box Symphomatic et de machines à sous, reprises 15 ans plus tard sous la marque Proms.

Devenue une SA, EIP développe, fabrique et commercialise ses propres produits, notamment le PINX-5, deux axes (1983), unique en son genre, pourvu de l'exécution multi-tâches, des fonctions d'automatique et intégrant les étages de puissance pas-à-pas. SELECTRON comprend parfaitement le potentiel de cette commande compacte et les  commercialise sous le nom SELEDATA et triple son prix. Deux ans plus tard,  voit le jour une commande 6 axes au format Europe (série E-520) munie du langage informatique APEX, spécifiquement développé pour le pilotage d’axes. Aujourd'hui encore le système de développement APEX (MPL50) reste inégalé et équipe de nombreux systèmes. Entre EIP (E520) et SELECTRON SDM50), Ce type de contrôleur a été commercialisé en 35’000 exemplaires durant 20 ans et est encore fabriqué aujourd'hui sous conditions.

Pour produire la série E-520 efficacement, il a fallu recourir aux composants montés en surface (SMD). EIP développa et réalisa son propre automate de montage SMD (1988). Simple et compact, il admet 200 pourvoyeurs à composants. Une gamme de machines inexistantes sur le marché.

La compétence acquise lors de la réalisation de nos propres équipements a été mise à profit en conseillant nos clients constructeurs de machines. Cette synergie a contribue au développement remarquable de firmes telles que Rollomatic, Combitec (F. Studer), Fleury, Merk,et bien d'autre.

1970
1972
1973
1975
1980
En voir plus
2000
2001
1999
1996
1996
En voir plus
En voir plus
En voir plus